0

éOCom

La communication qui Interpelle !

Communiquer pour les fêtes de fin d’année

La communication pour les fêtes de fin d’années est importante pour tous les commerces. C’est la période la plus propice aux ventes, il s’agit de la période où tout le monde est à la recherche de la meilleure offre c’est donc l’occasion pour attirer les clients.

C’est à ce moment-là que vous devez communiquer sur les coffrets, les calendriers de l’avent ou différentes idées de cadeaux. Il faut mettre en valeur des sélections de cadeaux potentiels ainsi que vos promotions.

Tout comme une vitrine de magasin, vous pouvez adapter votre site internet aux couleurs de Noël (pensez à la neige, au champagne, aux guirlandes etc), vous pouvez aussi ajouter un onglet idées cadeaux, proposer des éditions spéciales, décliner votre logo pour les fêtes, vos visuels sur les réseaux sociaux.

Envoyer des Newsletters, elles permettent d’informer si vous prenez une période de congé entre Noël et le Nouvel An, elles vont permettre aussi de communiquer sur vos promotions, mettre en avant vos produits phare du moment et ça peut être un excellent moyen de souhaiter vos meilleurs vœux pour la nouvelle année à vos clients.

Mais ce qui reste le top pour adresser ses vœux, c’est la carte de vœux imprimée, une preuve d’intérêt envers vos clients, vos partenaires ou encore vos fournisseurs. La carte de vœux papier est un outil marketing très puissant et vous permet de créer du lien.

Elle vous permet également de vous rappeler de vos anciens clients que vous n’avez peut-être pas eu le temps de recontacter au cours de l’année. Vous pouvez la personnaliser (il est même recommandé ! ) votre carte de vœux aux couleurs de votre entreprise pour vous démarquer des autres.

Jouez également sur le plaisir d’offrir en organisant des concours pour gagner différents lots notamment sur les réseaux sociaux.

En prenant le temps de réaliser toute cette communication autour des fêtes vous pourrez réellement booster vos performances marketing et terminer l’année en beauté !

 

Ce qu’il faut retenir :
  • Créer l’envie : communiquer sur les coffrets, les calendriers de l’avent, des idées cadeaux, vos promotions.
  • Amusez-vous avec votre logo, votre charte graphique en la mettant aux couleurs des fêtes de fin d’année.
  • Fidéliser vos clients avec des attentions (carte de vœux, Newsletters, cadeaux..).

 

Pour plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter au 05.49.13.54.79 ou via notre page contact 

Pourquoi créer une boutique en ligne ?

Il faut savoir que l’on compte environ 52 millions d’internautes en France, nous pouvons dire qu’aujourd’hui internet est totalement présent dans notre quotidien.

Tous ces utilisateurs achètent de plus en plus en ligne avec un budget qui ne cesse d’augmenter :

  • 5 millions de Français achètent sur internet en 2018.
  • 90 milliards d’euros ont été dépensés par les Français sur internet en 2018.
  • 180 milliards d’euros, c’est le chiffre d’affaires du e-commerce en France en 2019.

Un marché avec une croissance 13 fois supérieure au commercer traditionnel, sans être au détriment de la rentabilité.

 

Le profil des e-commercants :

Le e-commerce parvient à convaincre les acteurs traditionnels.

Les secteurs d’activité :

Les TPE/PME savent répondre aux attentes des clients dans les principaux secteurs d’activité.

L’âge :

L’expérience prend une place prépondérante dans le e-Commerce.

Les avantages d’une boutique en ligne :

Premièrement, les coûts globaux sont beaucoup moins élevés qu’une entreprise physique (un vendeur va devoir payer ou louer un fond de commerce) pour nous il suffit que d’un site.

Deuxièmement, une boutique en ligne peut toucher un marché plus large : une population internationale.

Troisièmement, on offre une grande flexibilité : ouverture 24h sur 24h et 7 jours sur 7 consultable le jour et la nuit.

Quatrièmement, c’est plus avantageux de promouvoir sa boutique en ligne sur internet c’est moins cher et on touche plus de personnes.

De plus les sites de e-commerce qui touche de base une clientèle de particuliers, peuvent développer pleinement leur potentiel sur internet en proposant également leurs ventes aux professionnels.

Le commerce en ligne est un complément du commerce physique, effectivement cela permet d’augmenter le chiffre d’affaires, y compris le résultat des ventes offline de 40% en moyenne.

Vous vous dites surement que de développer son site internet pénalise le commerce physique, pas du tout cela participe activement à un regain de l’activité et donc une vraie valeur ajoutée pour les entreprises.

Quelques chiffres sur le e-commerce : (chiffre de 2017)
  • 28 % des e-commerçants sont des PME et TPE ;
  • 30 % de PME supplémentaire vendent en ligne par rapport à 2016
  • 29 % des commerces physiques ont également une boutique en ligne ;
  • 40 % enregistrent une augmentation de leur chiffre d’affaires en magasin physique ;
  • 48 % des sites e-commerces vendent aux professionnels ;
  • 80 % disposent d’une boutique version mobile ;
  • 83 % des e-commerçants utilisent les réseaux sociaux.
Ce qu’il a à retenir du e-commerce :
  • De plus en plus d’acheteurs sur internet
  • Les coûts sont moins chers
  • Offre une grande flexibilité
  • Agrandissement de la clientèle
  • Augmentation du chiffre d’affaire

Qu’est-ce que vous attendez ?

Pour plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter au 05.49.13.54.79 ou via notre page contact.

 

Une Veille informationnelle

Une veille informationnelle est un processus de surveillance pour rester informé des dernières nouveautés en y consacrant le moins de temps possible sur des sujets précis : vos concurrents, vos clients, votre domaine d’activité…

Pourquoi mettre en place une veille ?

Il est nécessaire de mettre en place une veille informationnelle pour rester informé, surveiller comment et sur quoi communique les concurrents pour permettre d’améliorer son propre contenu. Pareil pour vos prospects : surveiller les contenus marketing, leurs besoins, pour ainsi répondre au plus à leurs attentes.

Comment faire de la veille informationnelle ?

Définir :

Définir le besoin de la veille : Dans quel domaine d’activité ? L’utilité de l’information ? À qui s’adresse la veille ?

Posez-vous les bonnes questions.

Identifier :

Il est nécessaire d’identifier les sources qui permettront d’obtenir des informations fiables et pertinentes. Il faut identifier la nature de l’information que vous souhaitez : données chiffrées, articles ou encore une étude quantitative ou qualitative …

Collecter :

Il existe deux façons de collecter une information : la recevoir (méthode push) ou la chercher (méthode pull). Recevoir directement l’information permet d’optimiser son temps : créez vous des alertes sur des sites internet, des forums, des blogs ou abonnez-vous à des newsletters.

Analyser :

Il faut traiter toutes les informations récoltées. Traiter l’information c’est se baser sur des critères propres à votre veille : la fiabilité de l’information, la pertinence, si l’information est exploitable, si elle est récente, etc, etc. Les informations qui sont en votre possession sont désormais prêtes à être utilisées.

Diffuser :

C’est la fin de votre veille il faut maintenant mettre en forme toutes vos résultats obtenus, pour ensuite les diffuser aux grands publics.

Quels outils de veille utiliser ?

Voici une liste non exhaustive des outils que vous pouvez utiliser pour effectuer votre veille :

  • Réseaux sociaux :Facebook ; LinkedIn ; Google+; Twitter; Tweetdeck; les Hashtags
  • Outils de curation :Scoopit ; Netvibes ; et notre coup de cœur : Feedly
  • Outil de partage : Slack; Délicious ; Pocket
  • Autres outils : Trello (création d’un tableau « veille » attribué à une équipe) ; Evernote pour saisir toutes vos notes ; IFTTT et Zapier pour automatiser vos réseaux sociaux.

La veille informationnelle est un gain de temps et se traduit par :

  • Définir le besoin
  • Identifier les sources
  • Collecter l’information
  • Analyser les données
  • Diffuser

Pour plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter au 05.49.13.54.79 ou via notre page contact.

 

Référencement naturel et le référencement payant ?

Le référencement naturel appelé SEO et le référencement payant appelé SEA se ressemblent beaucoup, mais néanmoins ce type de référencement et bien dissociables.

Le référencement naturel porte sur un travail en matière de qualité des contenus et dépend des lois imposées par les moteurs de recherche (Google…) alors que le référencement payant est plus une action de type publicitaire. Dans tous les cas tout deux permettent d’améliorer le positionnement d’un site au sein d’un moteur de recherche.

Le référencement naturel (SEO)

Le référencement naturel consiste à faire apparaitre votre site internet dans un moteur de recherche grâce à des mots clés stratégiques en rapport avec votre domaine d’activité pour être visible par les internautes.

Pour classer son site dans les premiers résultats de recherches, il faut trouver les bons mots clés. Mais surtout cela demande du travail pour un résultat sur le long terme. L’avantage du référencement naturel c’est qu’il y a aucun coût, il est totalement gratuit.

Le référencement payant (SEA)

Le référencement payant consiste à acheter des mots clés sur un ou plusieurs moteurs de recherches et lorsqu’un internaute réalise une recherche comportant les mots clés acheter par l’annonceur le site apparait dans les premiers résultats. L’annonceur ne paie pas l’affichage de son annonce mais le clic de l’internaute sur le lien.

Il existe plusieurs modes de tarifications :

  • Le CPC (« Coût par Clic »), le plus utilisé. L’annonceur paie au nombre de clic.
  • Le CPM (« Coût par Mille impressions »), l’annonceur paie un certain nombre d’affichage de ses annonces graphiques sur le réseau Display (ensemble de sites, applications, vidéos dans lesquels on peut diffuser les annonces).
  • Le CPA (« Coût par Acquisition »), montant dépensé par conversion (indicateur clé des actions de marketing).

Le référencement naturel a pour avantage sur du long terme de vous différencier de vos concurrents direct grâce à des techniques stratégiques pour vous positionner au premier rang sur les moteurs de recherches, quant au référencement payant il apportera rapidement de la visibilité.